Prendre l’avion avec un nouveau-né : mode d’emploi

Vous venez d’accoucher il y a quelques jours, mais vous devez faire un voyage en avion. De nombreuses questions peuvent vous tourmenter : est-ce l’âge idéal pour commencer un voyage en avion avec lui ? Dans quelles conditions cela se déroulera-t-il ? Comment le voyage vous coûtera-t-il ? Quelques éléments de réponse dans cet article.

À quel âge un bébé peut-il prendre l’avion ?

Chaque compagnie aérienne a sa propre réglementation. Certaines permettent à un nouveau-né de sept jours de prendre l’avion. Ce mode transport est plus confortable qu’un trajet en voiture. Cependant, vous devez consulter l’avis du pédiatre si votre enfant est né prématurément. Si le voyage n’est pas assez urgent, essayer de le reporter après son premier vaccin.

Comment savoir si le voyage se passera dans les bonnes conditions ?

Il est important de s’informer à l’avance si le voyage se déroulera dans les meilleures conditions. Si vous voyagez avec un nouveau-né, vous êtes prioritaire durant l’embarquement. Dès que vous réservez votre billet, vous devez préciser que seriez avec un bébé. Vous pouvez intégrer votre propre siège-auto si vous avez déjà réservé un siège enfant. Cependant, il est important qu’il soit homologué et qu’il fasse moins de 42 cm de large et de 57 cm de long. Renseignez-vous si la compagnie accepte le siège-bébé, et n’oubliez pas de signaler à l’équipage durant l’embarquement.

Quels sont les bagages autorisés pour votre bébé ?

Certaines compagnies vous permettent de porter votre enfant sur vos genoux s’il a moins de 2 ans. Son bagage en cabine ne doit pas dépasser les 12 kg, avec une dimension de 55x35x25 cm. Si la poussette est pliable et que son poids ne dépasse pas celui d’un bagage à main.

Voyage en avion avec un nourrisson : quel prix ?

Un enfant moins de 2 ans profite d’une réduction de 10 à 30 % du tarif adulte. Cependant, certaines compagnies permettent aux nourrissons d’avoir une place gratuitement. Cependant, vous devez toujours vous acquitter des taxes d’aéroport qui sont obligatoires. Si l’enfant est sur vos genoux et que vous l’avez déclaré ainsi, il restera sur vos genoux avec une ceinture adaptée. Vous pouvez également installer votre enfant dans un siège auto. Dans ce cas, il faut payer sa place.

Le nourrisson a-t-il besoin d’une carte d’identité ?

Même s’il n’a que quelques jours, vous devez lui procurer une carte d’identité s’il s’agit d’un voyage en Europe. Cette carte a une validité de 10 ans. Si le séjour a lieu dans un pays de l’Europe, dans ce cas, il lui faudra un passeport à son nom. Cette démarche est assez longue, de ce fait, il faut s’y prendre à l’avance. Le passeport à une validité de 5 ans. Pour les frais médicaux, vous devez faire une demande de Carte d’assurance maladie au plus tard deux semaines avant le départ.